Entrer dans la Méthode

Publié par Salvatore Scire le

Entrer dans la méthode, c’est réapprendre à vivre dans notre espace et dans notre temps  

Vittoz propose une méthode d’accompagnement personnel — pas si nouvelle puisqu’elle est maintenant centenaire mais qui garde sa fraîcheur, car elle parle très simplement et très franchement à tous les âges et à tous les états de vie. C’est une méthode psycho- sensorielle qui restaure notre relation au monde en nous donnant des clefs faciles à utiliser. Au début, avec l’aide d’un guide expérimenté (« l’éducateur ») qui pose le cadre et les objectifs : d’abord, retrouver le sens du temps dans une détente profonde, ensuite, appréhender l’espace à partir de ce que l’on perçoit concrètement de son environnement.

La méthode Vittoz met en place, à travers de simples exercices, ou plutôt/ devrais-je dire, « des exercices simples » et bien réglés, un entraînement sensoriel, un réapprentissage de notre réceptivité naturelle, destinés à reposer et rééquilibrer notre cerveau. Dès le début, ces exercices apportent une détente physique et mentale : le temps nous redevient vraiment sensible, perceptible et nous avons le sentiment de respirer enfin. Les exercices vont informer nos relations avec notre environnement réel/ à la fois espace vital et champ relationnel.  

Le docteur Vittoz a posé un postulat : tout est déjà en place dans notre cerveau et dans notre corps piloté par un cerveau conscient. Tout est en place, il suffit de réveiller les circuits. Ce postulat s’inscrit dans la méthode qu’il a mise en place, qui a fait ses preuves et que confirment les approches neuroscientifiques actuelles.  Renouvelée, notre relation à notre environnement accueille les germes de l’apaisement et de la guérison.  La preuve en est que, dès que les exercices sont intégrés, nous pouvons les pratiquer seuls, sans éducateur.

C’est une solitude fertile qui ne tardera pas à s’ouvrir sur tout ce qui nous entoure.  

(Chantal Ranger – Vivre le temps présent, clef de la plénitude Les outils de la méthode Vittoz, pag. 8-10)

Catégories : Général